Test – Ghost of Tsushima Director’s Cut

Author: No Comments Share:
ghost of tsushima director cut mini

Peu après le premier anniversaire de la sortie du jeu “Ghost of Tsushima“, Sony nous livre encore une fois une gifle graphique avec un titre “Director’s Cut”. Vérifions si cette version étoffée tient ses promesses et donc vaut la peine d’être acquise !

Trailer de Ghost of Tsushima Director’s Cut

Synopsis

Pour rappel, “Ghost Of Tsushima” est un jeu d’action, d’infiltration et d’exploration qui se déroule dans le Japon féodal. On y suit les traces du samouraï brisé Jin Sakai, qui lutte contre l’invasion de son île par les Mongols. Si vous souhaitez en savoir plus sur le titre principal, nous vous invitons à lire notre article à ce sujet ici.

ghost of tsushima ile d iki intro

Comme toujours avec un jeu encensé par la critique et plébiscité par les joueurs, on ne pouvait que se réjouir de l’arrivée d’un “Director’s Cut”. Celui-ci reprend l’intrigue principale, mais en y ajoutant le territoire de l’île d’Iki, un ancien refuge de pirates, où Jin devra une fois de plus affronter les Mongols. La zone est aux mains de la Tribu de l’Aigle, dont les combattants tirent leurs forces au combat des chamans qui les accompagnent. Vous le comprendrez rapidement : ces nouveaux adversaires n’ont rien à envier à la puissance du Grand Khan de l’épisode principal. Victime d’un empoisonnement doublé d’hallucinations, notre héros devra également faire face à son passé sur l’île d’Iki, notamment à la face sombre des samouraïs et au destin tragique de son père.

Graphisme et Gameplay

Disponible sur PS5 (en plus de sa version PS4), “Ghost of Tsushima Director’s Cut” bénéficie de la technologie RTX, qui ne peut magnifier que magnifier les nouveaux décors créés par les développeurs de Sucker Punch Productions. Notons quand même qu’un écran 4K est nécessaire pour pouvoir l’apprécier pleinement. La prouesse graphique est tout aussi impressionnante que dans la version initiale du titre, notamment les jeux de lumière lors des couchers de soleil.

Ghost of Tsushima

Au niveau du gameplay, l’exploration peut de nouveau être guidée par le vent via le pad tactile de la manette. A travers les différentes régions d’Iki, vous pourrez mettre à l’épreuve vos talents d’archer lors de mini-jeux, alors que pour pouvoir honorer les différents sanctuaires, vous devrez jouer de la flûte. Ces deux exercices démontrent la nouveauté qu’est le retour haptique de la manette sans fil DualSense, ainsi que la résistance de déclenchement adaptative. En effet, la force avec laquelle vous appuyez sur les touches détermineront entre autres la précision et la puissance de vos tirs à l’arc.

Autre nouveauté, cette fois au combat : vous aurez la possibilité de charger vos ennemis à cheval. Enfin, de nouvelles armes, les fléchettes empoisonnées, vous aideront à infiltrer et à défaire les combattants de la Tribu de l’Aigle, alors que le grapin se voit attribuer de nouvelles fonctions.

Conclusion 

La version “Director’s Cut” est disponible au prix de € 19,99 pour ceux qui possèdent déjà la version d’origine sur PS4, alors qu’il vous faudra débourser € 29,99 pour passer à cette version sur PS5. Point non négligeable dans ce cas de figure : le transfert de sauvegarde est alors pris en compte.

Ce nouveau titre est une addition bienvenue et riche en contenus, une bonne occasion pour les fans de se replonger dans les aventures de Jin Sakai, mais également une belle porte d’entrée pour les non initiés. Vous y trouverez votre bonheur, que vous soyez soit adeptes des jeux de combat et d’infiltration ou plutôt de l’exploration dans un univers graphique travaillé.

Si il fallait donner une note à ce Ghost Of Tsushima Director’s Cut, nous lui donnerions la note finale de 17/20.

N’hésitez pas à rejoindre FUT with Apero sur Facebook ou Twitter !

Previous Article

Comprendre les instructions sur FIFA 22

Next Article

FUT 21 – Solution DCE – Castillejo Showdown

Leave a Reply