Test – Lost in Random

Author: No Comments Share:
lost in random

La famille EA Originals s’agrandit avec l’arrivée en septembre de “Lost in Random“, développé par le studio Zoink, sur toutes les consoles (y compris la Nintendo Switch) et PC. Que vaut cette nouveauté ?

Pour rappel, le programme EA Originals a pour objectif de proposer au grand public des jeux innovants développés par des studios indépendants. Dans nos articles précédents, nous vous avions déjà parlé de Fe ou encore Unravel Two. Plus récemment, on peut également citer le grand succès du titre coopératif It takes two.

Histoire 

Bienvenue dans le monde maudit d’Aléa, où le sort de chaque habitant est déterminé par un maléfique dé noir. Ce lancer de dé que chacun se doit de réaliser à l’âge de 12 ans peut vous offrir un avenir doux en Sixtopie aux côtés de la Reine, ou bien peut vous envoyer trier les déchets aux côtés des Unards. C’est l’une d’entre elles, nommée Paire, que vous incarnez alors qu’elle recherche Impaire, sa sœur disparue. Dans votre quête, vous aurez à traverser les différents mondes d’Aléa et ses ennemis respectifs, accompagné d’un précieux allié, Décisse.

Lost in Random - Paire et Décisse

Gameplay

“Lost in Random” se conçoit comme un jeu d’aventures et d’action qui met en abyme le principe même de jeu de plateau. Ce concept consiste à placer à l’intérieur de l’oeuvre principale des actions qui reprennent le code du titre principal. Dans Aléa, le destin des habitants est dirigé par un coup de dé, alors que Paire devra souvent progresser sur des plateaux de jeu à l’aide de son compagnon, le petit dé vivant Décisse. Et c’est grâce à ce dernier et à des cartes que Paire pourra avancer dans des arènes face aux robots de la Reine qui lui bloquent le passage.

Lors de réalisations de quêtes secondaires et lorsque vous progressez dans la mission principale, vous récoltez des récompenses, notamment des jetons qui vous permettront d’acheter des cartes à une boutique présente sur les différents niveaux.

Lost in Random - Boutique de cartes

Ces cartes peuvent être de type danger, triche ou attaque et seront à utiliser lors de vos confrontations. Lorsque vous attaquez les ennemis avec votre fronde, vous récoltez des cristaux. Ceux-ci remplissent une jauge qui, une fois pleine, vous permet de tirer certaines cartes. Réfléchissez bien au type de stratégie que vous souhaitez mettre en place. Avec votre main de cartes, vous pourrez soit placer des pièges qui ralentiront ou affaibliront vos ennemis, consommer un élixir qui remontera votre barre de santé ou même placer des bombes ! L’arsenal peut être impressionnant et le principe de la boutique de cartes fonctionne ainsi : plus vous achèterez de cartes, et plus le catalogue du magasin sera étendu !

Points forts et points faibles

Comme expliqué plus haut, il faut frapper régulièrement les cristaux des ennemis avec une fronde avant de pouvoir utiliser les cartes, et celles qu’on tire alors ne permettent pas toujours d’obtenir des armes qui atteigne lesdits ennemis, dont le bestiaire n’est de plus pas très étendu. Vous l’aurez compris : les combats peuvent parfois être désespérément longs et répétitifs. Et ce, malgré la bonne idée de départ qui est d’utiliser la stratégie des jeux de cartes.

Un autre aspect qu’on peut considérer comme trop long est celui des dialogues, qui n’ont d’ailleurs pas d’impact sur le déroulement de l’aventure. D’ailleurs, les sous-titres en français n’arrivent pas à suivre les dialogues en anglais. Heureusement, il est facile de les passer.

Le plus grand point fort de “Lost in Random” est l’univers gothique dans lequel il nous émerge, un conte macabre à la Tim Burton, avec les six zones d’Aléa qui immortalisent les différentes faces d’un dé. On pense notamment à Double Ville et à sa ville à l’envers, sa rue à Double-Sens et ses personnages aux personnalités dédoublées.

Conclusion 

“Lost in Random” est une agréable addition au label EA Originals et plaira aux amateurs du genre burtonien, mais ne restera peut-être pas dans les annales comme le titre le plus inoubliable du programme.

N’hésitez pas à venir suivre FUT with Apero sur Facebook ou Twitter !

Previous Article

FIFA 22 – Le top 22 des meilleures notes

Next Article

FIFA 22 – Guide de l’achat revente

Leave a Reply