TEST – Returnal

Author: No Comments Share:

Returnal porte extrêmement bien son nom, car vous risquez d’y retourner encore et encore…mais en dehors de cet aspect là. Voyons voir ce que vaut la vraie première exclusivité PS5 sortie le 30 avril dernier.

TEST – Returnal

Synopsis

Vous débutez votre aventure par le crash de votre vaisseau sur la planète Atropos en incarnait l’astronaute Selene, l’héroïne de l’histoire. Très vite elle s’aperçoit qu’elle est bloquée dans une boucle temporelle qui vous fera revenir à votre point de départ pour débuter un nouveau “cycle” chaque fois que vous mourrez. Vous devrez explorer les différents mondes dans l’espoir de survivre dans un environnement plus qu’hostile. Le tout basé dans un univers de science-fiction.

returnal decouverte silphium

Gameplay

Au niveau du gameplay Returnal se rapproche très fortement d’un Demon’s Souls, et personnellement je le trouve même plus difficile. Donc ce jeu est pour moi véritablement conçu pour le style de joueurs qui cherche la difficulté et pas forcément pour tout un chacun. Car oui il n’y a pas de niveau de difficulté ajustable. Et parfois la moindre petite erreur peut être fatale. Cela sera encore très fréquent de passer plus d’une heure à préparer un affrontement contre un boss et succomber très rapidement face à lui…et vous devrez tout refaire. Malgré cela, c’est difficile de se dire, non j’arrête c’est trop difficile. À chaque mort vous aurez envie d’y retourner pour réussir enfin.

Ce jeu se joue à la 3e personne est nous pouvons le considérer comme un roguelite, car à chaque mort vous ne perdrez pas tout, mais quasiment, suffisamment que pour vous énerver quelque peu parfois.

La Dual Sense de la PS5 est tout de même assez bien utilisée même si potentiellement on aura pu aller peut-être un peu plus loin au niveau des L2 / R2 pour les tirs, mais Returnal n’a pas bâclé les fonctionnalités de la Dual Sense.

À noter également que lors de chaque nouveau cycle/nouvelle vie, le monde a changé, donc les monstres ne seront plus au même endroit, les salles ne seront plus dans le même ordre, etc. donc chaque nouveau cycle est un nouveau recommencement.

Il y aura en tout 6 biomes différents que vous entraineront dans des univers différents à chaque fois pour que le jeu ne soit pas trop sombre et que les décors puissent changer au fur et à mesure.

Graphisme

On est sur une exclu PS5 donc je ne vais pas m’attarder sur ce point, vous l’aurez compris ce jeu est extrêmement bien fini et il est capable de nous donner une claque visuellement à bien des moments.

Conclusion

Ce jeu est extrêmement bien et il en vaut la peine, cependant il faut vraiment savoir que vous risquez d’y perdre énormément de temps et qu’il est préférable d’avoir un peu d’expérience dans les jeux de ce type avant de s’y aventurer. Mais à côté de cela, je le trouve vraiment très prenant, et malgré les nombreuses morts je ne cesse d’y jouer.

Pour retrouver les différents tests disponible sur le site, il suffit de cliquer ICI !

Previous Article

FUT 21 – Solution DCE – James Rodriguez Moments

Next Article

FUT 21 – Solution DCE – Joueur Brésil – Arthur

Leave a Reply